YouTube met le point sur le i

Au cours des dernières semaines, la communauté YouTube a constaté que leurs vidéos de cadeaux publicitaires ont été signalées apparemment sans raison valable. Maintenant, YouTube sort pour clarifier que les cadeaux publicitaires ne sont pas bannis de la plateforme, mais que des mesures d’engagement gonflées sont prises.

Une publication pour clarifiées les choses

Dans une réponse Tweet plus tôt cette semaine, YouTube confirme que les cadeaux ne sont pas interdits de la plate-forme. Cela vient de la confusion parmi les créateurs dont les vidéos sont retirées avec l’explication fournie indiquant que le lien gleam.io inclus a été signalé comme du spam ou était trompeur.

Un peu floue

De toute évidence, l’explication ne donnait pas de détails appropriés sur le problème. Dans le tweet, YouTube explique en outre qu’il n’autorisera pas les liens vers des sites Web externes qui sont uniquement conçus pour améliorer les indicateurs d’engagement. Dans le cas d’un cadeau, cela pourrait signifier utiliser un prix pour augmenter le nombre de vue, d’abonnés, les likes ou d’autres formes d’engagement de l’utilisateur d’une chaîne.

Un des sites qui a suscité la confusion

Gleam.io est le site présenté dans l’exemple. Cet outil populaire de gestion des cadeaux en ligne offre aux utilisateurs de nombreuses options différentes pour créer des « entrées » dans un cadeau et pour YouTube qui peut inclure l’augmentation du nombre d’abonnés, des vues vidéos et plus encore. Ce n’est pas le seul but du site pour tout le monde, mais de nombreux créateurs en ont profité à cette fin.

Encore dans le doute

Les détails exacts sur ce que YouTube considère comme étant contre sa politique en la matière ne sont toutefois pas encore très clairs. Cependant, la plateforme prend clairement un peu plus au sérieux l’application de cette politique, comme en témoigne un Tweet du mois dernier. Nous espérons que de meilleures explications seront données, comme YouTube s’est récemment engagé. Les cadeaux publicitaires sont toujours autorisés ! Ce que nous n’autorisons pas, c’est l’établissement de liens vers des sites dont le seul but est d’augmenter le nombre d’abonnements ou d’autres mesures d’engagement (opinions, goûts…) par le biais de concours externes ou autres moyens. Comme c’est le cas avec ce site, il viole notre politique de liens externes.