Un investissement de 125 millions de dollars de la part d’une entreprise de Softbank qui travaille aussi sur des réseaux de haute altitude