Révision minutieuse du Système d’alerte YouTube.

YouTube est le plus grand endroit sur le Web pour partager des vidéos que vous avez créées et des millions de personnes le font chaque jour. Pour prévenir les abus, YouTube a mis en place un système d’alerte qui supprime les contenus enfreignant les directives communautaires. Dans certains cas, cependant, ce système a été exploité ou mal compris. Et aujourd’hui, YouTube est en train de réviser ce système d’une manière énorme pour le bénéfice des créateurs.

YouTube rassure :

En postant un article sur son blog ce matin que, « le système d’alerte est en pleine refonte ». Il s’agit d’un effort pour être plus clair, plus cohérent et surtout plus transparent avec les personnes touchées par ce système d’alerte sur YouTube. Le premier grand changement ici est que YouTube n’émettra plus immédiatement un avertissement aux nouveaux contrevenants. Toutes les chaînes sur YouTube recevront un avertissement unique la première fois qu’elles publient du contenu qui franchit la ligne. La seule pénalité, dans ce cas, serait que le contenu soit retiré de YouTube.

Une mesure pour responsabiliser les abonnés :

Selon la plateforme, cela donne aux contrevenants l’occasion de prendre connaissance de la politique de YouTube avant d’être pénalisés. YouTube met également à disposition des ressources pour donner plus de détails sur ce qui peut déclencher une alerte. De plus, YouTube apporte un autre changement énorme au système pour le rendre équitable pour tous.

Procédures et Sanctions :

Auparavant, les différents types d’alerte entraînaient des sanctions totalement différentes. Maintenant, après un premier avertissement, les conséquences d’une alerte sont les suivantes :

  • Le premier avertissement entraînera un gel d’une semaine de la capacité de télécharger tout nouveau contenu sur YouTube, y compris la diffusion en direct et les autres activités de la chaîne. L’alerte expireront après 90 jours.
  • Le deuxième avertissement au cours d’une période de 90 jours entraînera un gel de deux semaines de la capacité de télécharger tout nouveau contenu sur YouTube.
  • Le troisième avertissement au cours d’une période de 90 jours entraînera la résiliation de la chaîne.

YouTube vous informe

Enfin, YouTube rend également le système d’alerte plus clair sur ce qui a causé l’alerte et les moyens disponibles pour la gérer. Pour ce faire, YouTube rend les notifications de l’alerte à la fois sur le Web et par courriel plus claires, ainsi que l’extension de ces notifications aux applications mobiles. YouTube dit que ces notifications détaillent mieux ce qui a causé l’alerte, ce qu’elle signifie pour la chaîne et donnent des étapes plus évidentes sur la façon de faire appel des alertes.